La réforme bientôt votée au Sénat

Retraite : ce qui change pour les pharmaciens  Abonné

Publié le 17/09/2013
Tandis que l’examen du projet de loi réformant le régime des retraites touche à sa fin, chacun s’interroge sur les modifications à venir. Globalement identique au régime de base, la retraite des pharmaciens se verra bien appliquer les mêmes bornes d’âge que les autres professions. Mais les spécificités de son régime complémentaire rend une grande partie de la pension indépendante de la démographie professionnelle explique au « Quotidien » Bernard Lagneau, président de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP).
Qu’est-ce que la réforme des retraites va changer concrètement à la retraite des pharmaciens ?

Le régime de retraite de base des pharmaciens est construit, pour les principes, à l’identique avec le régime d’assurance vieillesse de la plus grande partie des Français, hors régimes spéciaux. À ce titre, quand une réforme se met en place, elle s’applique aussi à ce régime de base des pharmaciens. Mais ceci ne concerne qu’une petite partie de la pension de retraite, d’autant plus petite que le confrère cotise dans les classes les plus élevées du régime complémentaire de la CAVP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte