Achat d’alcool pur

Règles inchangées  Abonné

Publié le 09/01/2012

L’ACQUISITION d’alcool pur par les pharmaciens, en vue d’une revente au public, reste soumise à des droits d’accises. Un article du projet de loi de finances rectificative pour 2011 prévoyait bien une exonération de taxe pour les officinaux, dans la limite d’un contingent annuel fixé par l’administration. Mais le Conseil constitutionnel a décidé de le supprimer. On revient donc aux règles redéfinies par les douanes cet été.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte