Régionalisation du pilotage du système de santé

Place aux ARS !  Abonné

Publié le 07/01/2010
Promises par la gauche comme par la droite depuis des années, les agences régionales de santé vont enfin devenir réalité en avril 2010. Les vingt-six directeurs préfigurateurs sont à pied d’œuvre depuis deux mois pour bâtir la nouvelle maison commune dans chaque région. Il s’agit de fusionner sept organismes pour un pilotage décloisonné du système de santé en région.
Le 30 septembre, Roselyne Bachelot installe officiellement les 26 préfigurateurs

Le 30 septembre, Roselyne Bachelot installe officiellement les 26 préfigurateurs
Crédit photo : S. toubon

LE PARLEMENT, lorsqu’il a voté la loi Bachelot cet été, a adopté le principe des agences régionales de santé (ARS), répondant ainsi à une promesse électorale de Nicolas Sarkozy.

Pour l’heure, les sept organismes concernés par la fusion (ARH, URCAM, GRPS, DRASS, DDASS, MRS, CRAM) continuent d’assurer chacun ses missions. C’est en avril 2010 (au plus tard en juin) que les ARS deviendront opérationnelles. Les vingt-six directeurs préfigurateurs ont été nommés en Conseil des ministres le 30 septembre. Parmi eux, des patrons d’ARH ou de CPAM, des préfets, des IGAS et deux médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte