Décret

Le Conseil d’État confirme que l’HTA n’est pas une ALD  Abonné

Publié le 08/11/2012

DEPUIS un décret du 24 juin 2011, l’hypertension artérielle sévère ne figure plus dans la liste des affections de longue durée. Le gouvernement de l’époque justifiait cette décision par le fait que l’HTA sévère est la « seule ALD à constituer un facteur de risque et non une pathologie avérée ». Vivement opposées à cette mesure, plusieurs associations de patients avaient saisi le Conseil d’État en vue « d’annuler pour excès de pouvoir » ce décret, la décision ayant été prise « sans consultation des instances démocratiques ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte