Projet de décret sur les holdings

La profession toujours pas d’accord  Abonné

Publié le 12/04/2010

LE PROJET de décret sur les SEL et les sociétés holdings ne fait toujours pas l’unanimité au sein de la profession. En effet, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) campe sur sa position : il faut abroger l’article 5-1 de la loi de 1990 instituant les SEL, modifiée par la loi MURCEF de 2001, permettant à un pharmacien exploitant de ne pas détenir obligatoirement la majorité du capital de l’officine où il exerce. Pour le syndicat, le maintien de cette disposition met en péril le principe de l’indépendance du pharmacien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte