Coopération interprofessionnelle

La meilleure façon de soigner  Abonné

Publié le 01/10/2012
Alors que la loi HPST introduisait la notion de coopération interprofessionnelle dès 2009, celle-ci peine encore à se concrétiser. Médecins, pharmaciens et infirmières ont fait le point sur l’avancée des projets dans ce domaine, à l’occasion des 5e Rencontres de l’USPO.
Travailler ensemble pour le bien du patient

Travailler ensemble pour le bien du patient
Crédit photo : S. TOUBON

LA COOPÉRATION entre professionnels de santé était l’une des innovations majeures apportées par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de 2009. Trois ans plus tard, force est de constater qu’elle n’est encore qu’à son balbutiement. Certes, plus de 450 maisons de santé, sièges de cette coopération, auxquelles on peut ajouter les 200 pôles de santé, sont sorties de terre. Mais, au-delà de ces structures, les expériences où médecins, infirmières, kinésithérapeutes, pharmaciens ou autres professionnels de santé travaillent ensembles, sont rares.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte