Le PLFSS pour 2010 adopté

Des mesures qui irritent les pharmaciens  Abonné

Publié le 30/11/2009
Les députés et les sénateurs viennent d’achever l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010. Deux mesures votées restent en travers de la gorge des pharmaciens, en particulier le contrôle des comptes des officines par la méthode l’échantillonage.

Crédit photo : S Toubon

LE PARLEMENT a définitivement adopté jeudi dernier le PLFSS pour 2010. Quelques dispositions font grincer des dents les officinaux, telle la possibilité pour les EHPAD* de confier aux groupements de coopération sociale et médico-sociale la gestion pour leur compte d’une pharmacie à usage intérieur (PUI) à partir du 1er janvier 2011 (« le Quotidien » du 9 novembre).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte