Xavier Pavie, professeur à l’Essec et directeur de l’ISIS*

« C’est au pharmacien de définir les services qu’il veut offrir »  Abonné

Par
Publié le 18/05/2015
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Comment définissez-vous les principes du low cost ?

XAVIER PAVIE .- Le concept du low cost travaille très en amont et en toute transparence, sur le prix en essayant d’avoir les coûts les plus bas possible pour réinjecter ce gain dans le prix. Il n’est en revanche pas question de toucher aux services. Bien au contraire, ceux-ci font partie intégrante du concept, ce qui le différencie d’ailleurs du discount. Aussi le low-cost induit une expérience client différente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte