Ces pharmacies au bord du gouffre

Un modèle économique inadapté  Abonné

Publié le 17/06/2010

FAISANT depuis plusieurs mois des recherches sur l’économie officinale je me permets de vous indiquer des résultats allant à l’encontre des affirmations contenues dans votre article*. Vous indiquez que l’économie officinale est mal en point, or la publication des résultats des centres de gestion agréés pour 2009 montre que l’officine est le « commerce » qui a eu la plus grosse progression en 2009 (une des rares positives), étant par ailleurs la seule entreprise, tout confondu, ayant eu une progression supérieure en 2009 à celle de 2008.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte