Jean-Charles Tellier,

président du conseil central A de l’Ordre des pharmaciens  Abonné

Publié le 21/03/2010
Jean-Charles tellier

Jean-Charles tellier
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Y a-t-il des informations que le pharmacien est tenu de ne pas révéler au patient ?

JEAN-CHARLES TELLIER. – Le pharmacien est tenu au secret professionnel. Dans ce cadre, il ne peut pas porter une appréciation qui s’apparente à un diagnostic sur l’état de santé du patient. C’est un élément majeur qui va influer dans la relation pharmacien/patient et qui n’est pas sans inconvénients : alors que l’on sait, face à l’ordonnance, la nature de la maladie diagnostiquée, on ne peut pas la révéler.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte