Jérôme Parésys-Barbier,

Président de la section D de l'Ordre des pharmaciens  Abonné

Publié le 16/11/2009
Paresys - Barbier jerome





President section D Ordre des pharmaciens

Paresys - Barbier jerome President section D Ordre des pharmaciens
Crédit photo : S Toubon

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quel est votre sentiment sur l’implication des adjoints dans des activités hors officine ?

JÉRÔME PARESYS-BARBIER.- J'encourage toutes ces initiatives de nos confrères. Leurs envies sont liées aux opportunités qui leur sont offertes. Le maintien à domicile ne fait pas partie du monopole pharmaceutique, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'y impliquer. Pour l'oxygénothérapie, les prestataires s'appuient sur des pharmaciens responsables qui vérifient l'application des bonnes pratiques de dispensation de l'oxygène.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte