Pour l'Ordre, une « relation simple » entre adjoints et titulaires  Abonné

Publié le 14/09/2009

Président du Conseil central D, Jérôme Parésys-Barbier encourage ses confrères adjoints à s'engager davantage dans leur officine. Ceci d'autant plus que de nouvelles missions sont attribuées aux pharmaciens par la loi HPST. « Elles sont au nombre de huit, on ne peut donc pas faire dans l'à peu près », estime t-il. Selon M. Parésys-Barbier, l'adjoint pourra aussi s'impliquer dans les maisons de retraite, comme pharmacien référent. L'ordinal se félicite de la mise en place croissante de fiches de poste et d'un plan de carrière pour les adjoints.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte