Les adjoints au quotidien

Nouvelles missions = nouvelles responsabilités ?  Abonné

Publié le 18/10/2010
La loi HPST instaure de nouvelles missions pharmaceutiques, apportant de nouveaux leviers de motivation aux adjoints qui vont s’y impliquer. Mais ces nouvelles activités vont-elles s’accompagner de nouvelles responsabilités pour les pharmaciens salariés des officines ? Éléments de réponse.

LA LOI HPST (Hôpital, patients, santé, territoires), dont les décrets d’application sont encore en attente, instaure de nouvelles missions pour l’officine. Il s’agit notamment de la prévention, du dépistage ou de l’incorporation du pharmacien référent au sein des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Cette activité en cours d’expérimentation consiste à établir une liste de médicaments à utiliser de façon préférentielle, à vérifier les prescriptions, à suivre les consommations pharmaceutiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte