Transfet à rebondissement en Charente-Maritime

Le pôle médical attend sa pharmacie  Abonné

Publié le 09/05/2016
Déjà refusé pour cause de population inférieure à 2 500 habitants, le transfert d’une pharmacie à Semussac (Charente-Maritime) pourrait rebondir, par voie d’ordonnance.
Muriel Burgard joue la survie de son officine

Muriel Burgard joue la survie de son officine
Crédit photo : P. Jayat

« Notre pôle médical, ouvert en 2015, accueille deux médecins, deux kinésithérapeutes, un infirmier, un podologue et un dentiste ; il ne manque qu’une pharmacie, explique Michèle Carré, maire de Semussac, en Charente-Maritime. Tout était prêt : l’emplacement, le permis de construire… mais l’autorisation de transfert a été refusée par l’ARS, car notre commune n’a pas 2 500 habitants. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte