Transfert controversé

Le pharmacien de Cholet peut rouvrir  Abonné

Par
Publié le 25/02/2016

Interdit de vente de médicaments depuis près d’un an à la suite d’un transfert controversé, Alain Besseau, titulaire à Cholet, a été autorisé par l’agence régionale de Santé (ARS), à reprendre son activité. Selon l’ARS, son emplacement actuel, situé à 800 mètres de son officine initiale, ne peut être mis en cause, contrairement à ce que prétendent l’Ordre des pharmaciens et une consœur qui avaient obtenu l’annulation de sa licence et sa radiation en mars 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte