Les adjoints au quotidien

Ils s'épanouissent aussi hors les murs de l'officine  Abonné

Publié le 16/11/2009
Maintien à domicile, oxygénothérapie, réseaux de soins : ces activités conduisent de plus en plus d'adjoints à s'investir hors du cadre purement officinal. Pour élargir le champ de leurs compétences et renforcer leur expertise au comptoir. Témoignages.

LE TIERS des adjoints s'impliquerait dans des activités hors les murs de l'officine. C'est en tout cas ce qu'ils affirment dans un sondage mené par l'Ordre, en 2006, auprès des pharmaciens de la section D. Parmi leurs centres d'intérêt prioritaires, les réseaux de soins et la dispensation de l'oxygène. Deux domaines dans lesquels ils s'engagent dès lors qu'ils sont disponibles et motivés. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi être compétent et organisé. La mission peut avoir été confiée par le titulaire, mais pas forcément. Claire Filloux est une adjointe de 49 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte