Délégation : des succès et des échecs  Abonné

Publié le 18/05/2009

Son officine nîmoise compte une quarantaine de salariés, dont 10 adjoints. Christian Gerbaud est donc obligé d'en passer par la délégation. Il a nommé des responsables à différents postes : gestion du stock, de l'administratif, organisation des horaires et plannings… Côté management, l'équipe est sous la coupe de quatre responsables, dont deux pharmaciens. « Ces missions sont confiées en fonction de l'ancienneté dans l'entreprise, de l'expérience et des qualités managériales », confie le titulaire. Pouvoir est donné à ces collaborateurs de gérer les conflits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte