Les adjoints au quotidien

De l’industrie à l’officine : une reconversion parfois délicate  Abonné

Publié le 15/06/2009
Difficulté à trouver un emploi ou désir de quitter un environnement devenu pesant : les raisons sont diverses, qui poussent les pharmaciens de l'industrie vers l'officine. Dans tous les cas, ce « recyclage » ne se fait pas sans mal. Enquête sur un phénomène qui prend de l'ampleur.
Eric François

Eric François
Crédit photo : dr

Bertrand Buffet

Bertrand Buffet
Crédit photo : dr

Corinne Carré

Corinne Carré
Crédit photo : dr

DE PLUS EN PLUS de pharmaciens passent de l'industrie à l'officine. Le phénomène, qui reste difficile à quantifier, s'est accru au cours de ces dernières années. À tel point que des formations se sont ouvertes pour accompagner les ex-industriels dans cette reconversion. Une étude de la DREES* datant de 2005 montre que la tendance concerne davantage les femmes que les hommes (entre 30 et 60 ans). Les premières deviennent surtout salariées d'une officine, les seconds le sont aussi, mais misent à terme sur l'installation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte