Gestion comptable

Acquisition : un audit est souvent nécessaire  Abonné

Publié le 21/01/2016
Très utilisé, et depuis longtemps, dans d’autres secteurs d’activité, l’audit préalable à l’acquisition de l’officine devrait se développer pour sécuriser les transactions. Acheter une officine, notamment en société, comporte souvent une part de risque, car les documents obligatoires fournis par le vendeur ne sont pas toujours suffisants pour éviter au nouveau titulaire les problèmes ultérieurs. Un audit de la pharmacie est donc très recommandé, comme l’expliquent Philippe Becker et Christian Nouvel, de Fiducial.
Certains aspects méritent d'être examinés à la loupe

Certains aspects méritent d'être examinés à la loupe
Crédit photo : phanie

Le quotidien du pharmacien. - Lors d’une récente interview, vous avez souligné l’importance, dorénavant, de recourir à un audit lors de l’achat d’une officine. Pourriez-vous nous donner plus de détails ?

Philippe Becker. - En effet, l’audit d’une officine n’est pas une pratique très courante et c’est bien dommage. Les auditeurs sont surtout des experts-comptables, qui peuvent se faire aider par des informaticiens, des avocats, des pharmaciens ou encore des inventoristes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte