Fiscal - Juridique - Social

Une rupture conventionnelle en bonne règle  Abonné

Par
Publié le 04/04/2019
La collaboration avec l’un de vos salariés est au point mort. Plutôt que de chercher des motifs pour monter un dossier de licenciement, la rupture conventionnelle est une voie de sortie plus rapide et surtout moins risquée.
rupture

rupture
Crédit photo : phanie

Les rapports avec votre adjoint sont au bord de l’implosion. Votre préparatrice ne fait plus l'affaire. L'un de vos employés marche au ralenti. D’un point de vue managérial, de telles situations ne sont pas satisfaisantes mais ne justifient pas une mesure radicale de licenciement. Mettre la pression sur un salarié pour qu’il démissionne n’est pas une meilleure option, car en dehors des clous de la législation. Reste une troisième voie, la rupture conventionnelle, largement plébiscitée. En 2018, plus de 437 000 CDI ont été rompus selon cette modalité. Un record.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte