Contrôle effectif du pharmacien

Une question repoussée à l’après-référentiel  Abonné

Publié le 26/10/2009

LA REFONTE du référentiel est l’occasion d’aborder la question de la dispensation au comptoir par un préparateur, « sous le contrôle effectif du pharmacien ». L’an dernier, Jean-Paul Provost et Patrick Le Métayer, alors vice-président et président de la CPNE, ont relayé la volonté de supprimer le terme « effectif » au ministère de la Santé et proposé un amendement à la loi HPST, finalement écarté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte