Les adjoints au quotidien

Temps partiel : les nouvelles règles du jeu  Abonné

Publié le 26/05/2014
En l’absence d’accord de branche dans le secteur des pharmacies, la durée minimum de travail des salariés à temps partiel passera à vingt-quatre heures hebdomadaires le 1er juillet prochain. Par ailleurs, certaines dispositions de la loi sur la sécurisation de l’emploi, comme la majoration des heures complémentaires, s’appliquent déjà depuis le 1er janvier 2014. Le point sur tous ces changements passés et à venir pour les adjoints et les autres salariés de l’officine.

L’ÉVOLUTION du temps partiel des salariés des officines n’est pas un long fleuve tranquille… À la suite de la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013, les parties signataires de la convention collective de la pharmacie ont conclu, en décembre 2013, un accord sur le temps partiel, qui prévoyait notamment une durée de travail minimum de 16 heures par semaine pour les adjoints et les préparateurs - au lieu de 24 heures selon la loi de sécurisation de l’emploi -, une majoration de 15 % des heures complémentaires effectuées au-delà du temps de travail contractuel, et la possibilité

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte