À la Une

Relation client : le médiateur arrive  Abonné

Par
Publié le 10/01/2019
Face au risque de contrôles des inspecteurs de la DGCCRF, les titulaires doivent se dépêcher de désigner un médiateur de la consommation pour leur officine. Cette nouvelle obligation, dont le non-respect expose désormais à des sanctions, vise à protéger le consommateur, mais aussi le professionnel.
autre

autre
Crédit photo : BURGER/PHANIE

médiation

médiation
Crédit photo : BURGER/PHANIE

En ce début d’année, tout pharmacien est susceptible de recevoir la visite des inspecteurs de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Mais cette fois, leur attention pourrait se porter sur une nouvelle obligation : l’affichage des coordonnées d'un médiateur à la consommation choisi par l’officine. Une disposition en fait prévue depuis le… 1er janvier 2016 (1), bien que méconnue de la plupart des pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte