LES ADJOINTS AU QUOTIDIEN

Quand l’initiative individuelle s’empare de la délégation de tâche  Abonné

Par
Publié le 27/10/2014

S’il revient au titulaire de déléguer, rien n’empêche l’adjoint de proposer et de prendre des initiatives. De la prise de commande aux tests d’orientation diagnostique, en passant par la gestion des congés ou les entretiens pharmaceutiques, les activités sont nombreuses qui permettent aux adjoints de s’épanouir tout en apportant une véritable valeur ajoutée à l’officine et aux patients qui la fréquentent. Tout est question de confiance du chef d’entreprise et de formation pour renforcer le savoir-faire.

La délégation de tâche, un trait d’union entre le titulaire et son équipe

La délégation de tâche, un trait d’union entre le titulaire et son équipe
Crédit photo : phanie

ADJOINTS ET TITULAIRES possèdent le même diplôme, le doctorat d’État en pharmacie. C’est pourquoi ils sont amenés à effectuer, à peu de chose près, les mêmes actes à l’officine. Pour autant, certaines missions particulières peuvent être plutôt dévolues au titulaire, qui peut alors choisir de déléguer à son ou ses adjoints. Dans tous les cas, le titulaire (ou gérant de l’officine) doit « définir par écrit les attributions des pharmaciens qui l’assistent ou auxquels il donne délégation », comme le précise l’article R. 4 235-14 du Code de la santé publique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte