Un diplôme et un statut qui ne sont plus adaptés au métier

Préparateurs : une réforme très attendue  Abonné

Publié le 12/11/2013
Le métier de préparateur a beaucoup évolué, les missions changent, comme c’est le cas de tous les professionnels de santé. Mais le statu quo est bien ancré. Ce n’est pas faute de travailler en coulisses pour que le dossier avance. Car c’est non seulement un nouveau statut que les préparateurs réclament, mais aussi un diplôme adapté à leur travail quotidien… Et pourquoi pas une nouvelle appellation de ce métier ? Point d’étape sur la réforme en cours.
La préparation traditionnelle pourrait devenir une spécialité

La préparation traditionnelle pourrait devenir une spécialité

DÉBUT 2011, on annonçait que la réforme du diplôme de préparateur en pharmacie pourrait être effective à la rentrée 2012. Mais, en fin d’année, des désaccords persistaient entre les différentes parties prenantes, causant une panne de la réforme. Deux années ont passé et cette réforme tant attendue n’est toujours pas sur les rails.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte