Ca s’est passé cet été

Pas de vacances pour la pharmacie  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 03/09/2015
Au plus fort de l’été, entre canicule et feux de forêts, entre turbulences géopolitiques et remous hexagonaux, l’actualité a été des plus riches. La profession n’a pas échappé à ce rythme effréné. Certains de ces événements présagent même d’une rentrée mouvementée.

Ruptures de stocks.

Les ruptures d’approvisionnement en médicaments et en vaccins ont défrayé la chronique estivale des journaux régionaux. À l’origine, une alerte sanitaire lancée par un pharmacien de Clamart à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). « Elles ont augmenté au fil des derniers mois pour toucher environ 150 spécialités », déplore Issam Bouha, rapidement relayé par ses confrères de différentes régions. Mais le phénomène dépasse le caractère de simple marronnier pour une presse en mal de sujets.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte