Les candidats parlent aux pharmaciens

Nicolas Dupont-Aignan : « le pharmacien doit pouvoir prescrire sous condition »  Abonné

Par
Publié le 30/03/2017
Nous démarrons une série d'entretiens avec les candidats à l'élection présidentielle sur les principaux points concernant l'avenir de la pharmacie en France. Premier à répondre à nos questions, Nicolas Dupont-Aignan veut préserver le modèle actuel tout en favorisant son évolution vers les services de santé. Le candidat de Debout la France se montre notamment favorable à la possibilité par le pharmacien de prescrire un médicament sous condition.
Interview NDA

Interview NDA
Crédit photo : dr

Le Quotidien du pharmacien.- Quelle doit être, selon vous, la place du pharmacien dans le système de santé français ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte