Les priorités d’action  Abonné

Publié le 04/04/2016

Pour venir à bout de la contrefaçon de médicaments, les auteurs du manifeste ont identifié plusieurs actions prioritaires à mener. Ils préconisent ainsi de contrôler la sécurité et la pérennité des approvisionnements, en particulier la distribution en gros, en assurant la transparence et la traçabilité des flux et en évitant toute déréglementation inadaptée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte