Rapport de la Cour des comptes

Les grossistes-répartiteurs confortés  Abonné

Par
Publié le 25/09/2017
Dans son rapport sur l'application des lois de financement de la Sécurité sociale la Cour des comptes émet la nécessité de réformer le mode de rémunération des grossistes-répartiteurs, ce secteur de la distribution pharmaceutique ayant payé un lourd tribut à la maîtrise des dépenses de santé. Une analyse dont se félicite Olivier Bronchain, président de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP).
bronchain

bronchain

Le Quotidien du pharmacien. Dans son rapport, la Cour des comptes souligne une importante dégradation de la situation économique des grossistes-répartiteurs, la facturation aux labos étant pour eux moins rémunératrice que ne l’était la marge réglementée qu’ils ont dû abandonner. Saluez-vous ce constat ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte