Un entretien avec Pierre-Claude Fumoleau, président d’AbbVie

L’arrivée de Venclyxto en France, un triple événement  Abonné

Publié le 25/06/2018
La mise sur le marché de Venclyxto (venétoclax) représente, aux yeux de Pierre-Claude Fumoleau, un triple événement. Bien sûr parce que cet inhibiteur de BCL-2 est une innovation importante pour les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC), en échec thérapeutique (environ 1 000 patients/an). Mais aussi parce qu’AbbVie, fort de son expérience dans la biothérapie met en place un système très complet d’aide à la dispensation en officine du produit. Enfin, cette commercialisation marque une étape importante dans le développement d’AbbVie en onco-hématologie : une histoire qui ne fait que commencer.

Venclyxto est un inhibiteur sélectif de la protéine anti-apoptotique BCL-2 qui est surexprimée par les cellules leucémiques. Il a démontré son efficacité chez des patients en échec thérapeutique : en cas de présence de délétion 17p ou de mutation TP53 chez des adultes en échec à un inhibiteur de récepteur antigénique des cellules B ; en absence de ces anomalies il est indiqué en cas d’échec, à la fois, à une chimiothérapie et à un inhibiteur du récepteur antigénique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte