La période d'essai, un test réciproque  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 06/02/2020
L'embauche scelle, entre l'employeur et le candidat recruté, une collaboration pleine de promesses. Seront-elles tenues ? La période d'essai constitue un bon test. D'où l'intérêt d'évaluer cette période avec discernement avant un engagement définitif !

Côté employeur, la période d'essai permet de vérifier que le candidat recruté présente bien les aptitudes et les qualités professionnelles requises. Côté salarié, elle permet de s'assurer que les conditions de travail, l'intérêt et le périmètre du poste correspondent bien aux engagements du recruteur. Le test est réciproque. À condition d'avoir anticipé et inséré dans le contrat de travail une clause expresse. Car si le contrat est muet au sujet de la période d'essai, vous ne pourrez par la suite invoquer son existence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte