La loi d’urgence secoue le droit du travail  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 03/04/2020
Sur les 25 ordonnances prises en application de la loi d’urgence, trois concernent le champ du droit du travail. L’une des trois permet à l’employeur de s’affranchir des règles de droit commun en matière de durée du travail, de repos et de congés payés. Ces dérogations sont possibles depuis le 26 mars 2020 et autorisées jusqu’au 31 décembre 2020.

Congés payés :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte