La minute juridique

La gérance après décès  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 08/01/2018
Que devient une pharmacie en cas de décès de son titulaire ? Tout dépend des compétences des héritiers. S'ils ne sont pas pharmaciens, la gérance par un professionnel s'impose. En cas de décès du pharmacien titulaire, le conjoint et les héritiers se retrouvent à la tête d'une entreprise. Mais monopole de compétences oblige, s'ils ne sont pas pharmaciens, ils ne peuvent pas reprendre le flambeau. L'exploitation de l'officine est alors confiée à un pharmacien gérant.

graph

graph

Que devient une pharmacie en cas de décès de son titulaire ?

Bien que non diplômés, le conjoint survivant et plus généralement les héritiers peuvent maintenir l’officine ouverte en la faisant gérer par un pharmacien remplissant les conditions légales d’exercice professionnel.

Quel est le statut du pharmacien gérant ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte