La minute juridique 

La cession de l’officine, quel impact social ?  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 05/02/2018
La cession du fonds d'une officine provoque souvent une rupture dans les habitudes des salariés, mais celle-ci doit se faire dans le respect de leurs contrats de travail. Si la cession de l’officine entraîne pour les salariés de grands changements, notamment un nouveau style de direction et des modifications des conditions de travail, la stabilité des contrats de travail ne doit pas être remise en cause. Le nouveau titulaire a une grande latitude pour imprimer son style et se démarquer de son prédécesseur, mais sans tout bouleverser.
visuel

visuel

Que deviennent les contrats de travail lors de la cession ?

L'article L.1224-1 du Code du travail prévoit la poursuite de l'ensemble des contrats entre le vendeur et l’acquéreur. Ce transfert est automatique et n'est soumis à aucune formalité.

Quelles sont les obligations du pharmacien vendeur ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte