Faut-il retenir un salarié qui démissionne ?  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 03/07/2020

On sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on retrouve. Cet adage est de circonstance lorsqu'un collaborateur annonce son départ. Faut-il alors tenter de le retenir ? Pour recoller les morceaux ? Ou au moins déclencher une explication pour cerner les raisons de la rupture ?

A l'occasion d'un entretien individuel le salarié pourra librement exprimer les raisons qui le poussent à rompre son contrat

A l'occasion d'un entretien individuel le salarié pourra librement exprimer les raisons qui le poussent à rompre son contrat
Crédit photo : D. D.

« Bien que le turn-over soit le lot de toute entreprise, il est toujours gênant de voir partir un bon élément. D'autant qu'un départ occasionne inévitablement un changement coûteux en énergie pour recruter, intégrer et former une nouvelle personne. Mais avant d'essayer de retenir un collaborateur, l'employeur doit d'abord cerner le sens de sa démission », expose Michel Lora, dirigeant de Gii. Est-ce que le salarié recherche un salaire plus élevé ? De meilleures conditions de travail ? Ou met-il la pression sur son employeur en testant sa motivation à le garder ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte