Michel Watrelos,

Expert-comptable, cabinet Conseil et Auditeurs Associés  Abonné

Publié le 10/02/2014
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Les pharmaciens épargnent-ils beaucoup pour leur retraite ?

MICHEL WATRELOS.- En général, les pharmaciens commencent à s’intéresser de près à leur retraite une quinzaine d’années avant leur cessation d’activité. Ils choisissent alors soit de cotiser dans une classe de capitalisation plus élevée de la CAVP, soit d’effectuer des versements sur un contrat Madelin, soit de panacher ces deux solutions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte