LES ADJOINTS AU QUOTIDIEN

Exercer dans une grande officine  Abonné

Publié le 24/11/2014

Selon la taille de l’entreprise dans laquelle un salarié travaille, ses aptitudes, ses perspectives d’évolution et les missions auxquelles il se consacre ne sont pas les mêmes. Cela vaut aussi à l’officine. Pour l’adjoint, il s’agit surtout de savoir à quoi il aspire pour connaître la typologie de pharmacie qui lui convient le mieux.

La typologie d’une pharmacie influence le mode d’exercice

La typologie d’une pharmacie influence le mode d’exercice
Crédit photo : S. TOUBON

SCHÉMATIQUEMENT, les rôles sont généralement plus définis dans une grande officine, alors que chacun est amené à toucher à tout dans une petite pharmacie. Mais les expériences divergent. Selon le choix de vie, le caractère et l’envie du pharmacien adjoint, il pourra être heureux de travailler dans une très grande officine, ou au contraire se sentir plus à l’aise et épanoui dans une équipe moins étoffée. C’est le cas de Paul*, 36 ans, qui a travaillé dans une très grande pharmacie du sud de la France et n’a pas aimé l’expérience.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte