Durée minimale d’activité : quelles dérogations ?  Abonné

Publié le 26/05/2014

La loi de sécurisation de l’emploi prévoit, à compter du 1er juillet 2014, que le salarié à temps partiel doit travailler au moins 24 heures par semaine.

Mais par dérogation, une durée inférieure peut être prévue lorsque :

- le salarié le demande, en raison de contraintes personnelles ou parce qu’il cumule plusieurs emplois lui permettant d’atteindre au moins cette durée minimale d’activité. Dans ce cas, il doit formaliser cette demande par une lettre motivée ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte