Philippe Becker,

Directeur du département Pharmacie de Fiducial  Abonné

Publié le 26/05/2015
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- La mauvaise économie explique-t-elle l’augmentation du chômage des adjoints ces dernières années ?

Philippe Becker.- Principalement oui, l’économie de la pharmacie est beaucoup moins dynamique qu’elle a pu être à une époque. La rentabilité ne s’est pas forcément dégradée car le générique a compensé. Mais psychologiquement, les pharmaciens vivent mal la baisse de leur chiffre d’affaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte