Jean-Luc Sicnasi,

Directeur de 3S Santé, recrutement pharmaceutique  Abonné

Publié le 31/10/2011
Jean-Luc Sicnasi

Jean-Luc Sicnasi
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Est-il facile de trouver un préparateur aujourd’hui en région parisienne ?

JEAN-LUC SICNASI.- Non, c’est très difficile. Mais tout dépend du profil des salariés. Quand ils sont inscrits en agence d’intérim, les préparateurs ne recherchent pas un poste stable, par choix personnel. C’est sans doute un peu plus facile de trouver un préparateur en province, dans la mesure où le marché de l’emploi est plus stable et où il y a moins d’officines. Globalement, il reste que trop peu de préparateurs sont formés chaque année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte