Scan CMV Médiforce

Des pharmaciens inquiets, mais volontaires  Abonné

Publié le 30/04/2015
Les pharmaciens sont pessimistes et parfois démoralisés face aux évolutions de leur environnement professionnel, mais ils restent néanmoins déterminés à s’adapter aux changements. C’est ce qui ressort de l’Observatoire 2015 des professions libérales de santé de CMV Médiforce.

PARMI toutes les professions libérales de santé (PLS), les pharmaciens font partie de ceux qui ont l’opinion la plus négative quant à la situation de leur profession : ils notent cette situation à hauteur de 4,2 sur 10, contre 4,8 en moyenne pour l’ensemble des autres professions. Leur appréciation de l’avenir est relativement moins négative, mais ils font partie, avec les biologistes, de ceux qui recommanderaient le moins à un jeune l’exercice de la profession (33 % le recommanderaient, contre 47 % en moyenne chez les autres PLS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte