Burn-out à l’officine : comment le prévenir ?  Abonné

Publié le 24/09/2015
Le burn-out, ou épuisement professionnel, est une pathologie sévère à ses stades extrêmes, mais qui peut être plus facilement enrayée à ses débuts. Confrontés à des facteurs de stress importants, les pharmaciens ont tout à gagner à savoir en reconnaître les signes avant-coureurs.

Le burn-out a failli être reconnu comme maladie professionnelle par les parlementaires avant l’été. Ce n’est pas le cas, mais on s’y intéresse aussi côté officine, comme le prouve une enquête menée sur le sujet entre avril et juillet, qui s’adressait aux équipes officinales (pharmaciens titulaires, adjoints et préparateurs en pharmacie). Ses résultats seront connus en octobre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte