À la une

Burn-out des pharmaciens : les soins s'organisent  Abonné

Par
Publié le 10/11/2016
Peu à peu le voile se lève sur la souffrance psychologique vécue par les professionnels de santé, dont 72 % réclament désormais une prise en charge immédiate. Bien que moins enclins que les autres à en parler et à se faire aider, les pharmaciens n’échappent pas au phénomène. La création d’un numéro d’urgence spécifique aux professionnels de santé devrait finir de briser l’omerta. Et éviter des drames.

Il y a urgence. Interrogés dans le cadre d’une enquête de l’association Soins aux professionnels de santé (SPS) (1), plus de 7 professionnels de santé sur 10 estiment que la souffrance psychologique doit faire l'objet d'une prise en charge immédiate.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte