Adjoints : connaissez-vous bien la clause de non-concurrence?  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 23/09/2019
La clause de non-concurrence protège le titulaire d'un éventuel détournement d’une partie de sa clientèle au cas où l'adjoint déciderait de quitter son officine pour exercer dans un périmètre proche. Avant d'intégrer cette clause au contrat de travail, titulaires et adjoints doivent se mettre d'accord sur ses conditions d'application.
croix

croix
Crédit photo : S. Toubon

paresys-barbier

paresys-barbier

Loyauté et solidarité doivent régir les liens entre les pharmaciens, en toutes circonstances. Le pharmacien adjoint ne déroge pas à la règle. Dans ce cadre, il est notamment soumis à une obligation déontologique de non-concurrence limitée à deux ans, à l'égard de confrères qu’il aurait - soit pendant, soit après ses études - remplacés, assistés ou secondés pendant au moins six mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte