Pharmacies du commerce coopératif et associé

Une croissance trois fois supérieure à la moyenne  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 18/04/2019
Le secteur de la pharmacie représente aujourd’hui 10 % du poids du commerce coopératif et associé dont il partage les atouts comme les faiblesses.

Près d’un commerce sur trois exerce aujourd'hui sous la bannière du commerce coopératif et associé. Ces commerçants indépendants, qui ont fait le choix d’être actionnaires de leur groupement, font preuve d’un dynamisme supérieur à la moyenne. Leur chiffre d’affaires progresse de 3,1 % en 2018 alors que le commerce de détail français subit une croissance à 0. Les pharmacies affiliées à l’un des sept groupements adhérents de la FCA (1) font même mieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte