Désert médical dans l'Aisne

Une commune gagne un député, mais perd son médecin  Abonné

Par
Publié le 25/09/2017
Le nouveau député de la 4e circonscription de l'Aisne était le médecin de sa commune. C'est désormais un désert médical, menaçant la survie de la pharmacie et du cabinet infirmier.
Aisne

Aisne
Crédit photo : J Gravend

Le nouveau député La République en marche de la 4e circonscription de l'Aisne n'aura pas mis quatre mois pour fâcher une bonne partie de ses électeurs, dont ceux de sa propre ville, Cuffies. Marc Delatte, quoi qu'il en ait, a bel et bien fait de sa commune un désert médical, la première ville universitaire en France sans médecin. Laurence Levaux, pharmacienne à Cuffies annonce « 15 % d'actes en moins en quatre mois », et une pétition avait déjà réuni neuf cents signatures mi-septembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte