Trois voix syndicales pour une même direction

Trouver de nouveaux leviers  Abonné

Publié le 23/11/2015
Réunis lors du 24e congrès PHR, les représentants des trois syndicats représentatifs des pharmaciens d’officine ont dressé un bilan sombre, avant d’insister sur la nécessité de changer de toute urgence de modèle économique.

« Année noire pour la pharmacie française », selon l’expression de Jean-Luc Fournival, président de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), 2015 a enregistré sur les huit premiers mois de l’année une baisse de -2,4 % de la marge et un recul de -1,5 % du chiffre d’affaires. Ces deux chiffres laissent supposer que les baisses de prix, prévues par les PLFSS précédents, n’ont pas pu être compensées efficacement par les accords conventionnels, qui pourraient se résumer à « une politique du moins pire ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte