Fiscal Juridique Social

Transmettre l’officine sans payer de droits  Abonné

Publié le 10/06/2010

SI VOUS AVEZ un enfant qui peut reprendre votre officine ou les parts de la société qui l’exploite, vous pouvez lui transmettre celle-ci par donation ou donation-partage, en profitant des avantages fiscaux en vigueur pour ce type d’opération. Donation ou donation-partage, les avantages fiscaux sont quasiment identiques. Toutefois, la différence entre les deux formules est la suivante : si vous donnez votre officine à un héritier, vous ne donnez que cela, à charge pour votre enfant de régulariser cette situation vis-à-vis de ses frères et sœurs lorsque vous décéderez.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte