Plafonnement des avantages fiscaux

Toute la lumière sur les réductions et crédits d’impôt... rabotés  Abonné

Publié le 30/06/2011
Premier coup de ciseaux : les taux de crédits d’impôt sont réduits de 10 %. Deuxième coup : l’enveloppe maximale des avantages fiscaux cumulés se réduit elle aussi. Une mauvaise nouvelle pour les investisseurs, que vient de préciser le décret (1) fixant les taux et plafonds d’imputation des réductions et crédits d’impôt concernés. À vos calculettes pour mieux optimiser vos niches fiscales !
Le crédit d’impôt pour les équipements utilisant l’énergie solaire est en baisse

Le crédit d’impôt pour les équipements utilisant l’énergie solaire est en baisse
Crédit photo : AFP

MAUVAISE NOUVELLE pour les nombreux investisseurs devenus les rois de l’optimisation fiscale à la recherche de toujours plus de réductions d’impôts... et de toujours moins d’impôts sur le revenu à payer : l’avantage procuré par certains dispositifs de réductions ou crédits d’impôt a été doublement réduit de 10 %. Non seulement les taux de réduction de chaque dispositif ont été revus à la baisse, mais l’enveloppe totale des déductions possible a également été rabotée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte