Optipharm redessine l’avenir de l’officine

S’unir pour mieux se défendre  Abonné

Publié le 01/10/2015
Lors de son congrès, tenu à Limoges le week-end dernier, le groupement Optipharm a incité ses adhérents à réfléchir à leur avenir. Axée sur le médicament, l’Officine doit évoluer vers un autre modèle économique. Un modèle où des services appuyés sur la compétence du pharmacien pourraient occuper une place centrale. D’où la nécessité d’envisager de nouveaux modes d’exercice et d’instaurer (enfin) de réelles coopérations professionnelles.

L’ensemble des officines françaises représentent 33 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Soit environ 1,5 million d’euros, en moyenne, pour les 22 279 officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte